le lexique du webmarketing pour les débutants

L’antiguide du webmarketing (ou comment se la péter quand on n’y connait rien !)

Ah ! Je me frotte les mains ! Pourquoi ? Parce qu’on va parler du vocabulaire du webmarketing et que ça me fait trop rire ! Non je n’ai rien pris (moi non, les marketeurs oui !). Simplement, le marketing, de base, c’est pas mon truc ! Voire tout l’inverse. Mais lorsque tu évolues dans un univers aussi particulier que le web, tu n’as pas vraiment le choix. Tu es obligée de te mettre au diapason !

Comment te dire. Pour moi, le marketing c’est un délire pris entre quelques mecs, quelque part. Tu sais les gars qui se croient hyper importants. En mode Loups de Wall Street. Et puis petit à petit, leur jargon prospère et tout le monde veut l’utiliser pour avoir l’air expert. Je me souviens, l’an dernier, je reçois un appel d’un client potentiel. Il souhaite que je rédige des contenus SEO (optimisés pour Google) dont le sujet serait… le SEO. Ok ! Et là le gars me sort :

« Je voudrais évaluer votre niveau en SEO (prononce S.I.O à l’américaine t’as vu !)

Moi : Oui…

Lui : Selon vous, quelles sont les KPI et les metrics (METRIKSS) les plus importantes pour connaître mes performances et garantir mon ranking.

Une seconde d’arrêt cardiaque, une profonde respiration… Et une voix dans ma tête (à bien y réfléchir, la mienne en fait) : je vais lui parler du taux de rebond. C’est bien ça, ouais ouais ouais…

Pause ! Si tu ne sais pas ce qu’est le taux de rebond je t’invite à télécharger l’ebook « 7 secrets pour un blog vraiment lu ». Tu vas obtenir plein de conseils, astuces et stratégies pour créer et développer un blog unique (et vraiment lu) !

Bref, si toi aussi tu es paumée avec certains termes mais que tu aimerais bien comprendre de quoi ça s’agit comme dirait Gad, je suis là mon petit scarabée ! Voici celui que tu attendais, j’ai nommé : l’anti guide ultime du webmarketing ! Prépare toi à te la péter en soirée ! (Et te faire mépriser !)

Attraction de clients- Chapitre 1

Pour un apéro rigolo !

CALL TO ACTION ou CTA 

Celui là je suis sûre que tu l’as déjà vu passer ! Le Call to Action c’est ce bouton qui t’incite à cliquer et à agir d’une manière précise. En fait même toi tu en utilises ! Si si je te jure ! Quand tu demandes à tes lecteurs de rejoindre ta mailing list et qu’ils doivent cliquer sur « s’abonner », « rejoindre » ou ce que tu veux.

Ou quand tu veux vendre un produit sur ta boutique en ligne, « demander un devis », « prendre rendez-vous ». Ouais ouais ouais, insère ton CTA ! Mouais, dis comme ça, ça sonne malsain non ? Bref, you’ve got it !

LEAD 

Alors celui là je te raconte pas comme j’ai galéré à piger. Pourtant c’est tout bête. Mais vraiment. Il y a quelques temps, je devais rédiger des textes pour une boîte qui parlait de l’importance des leads et des propsects. Et ça me laissait le regard aussi vide qu’un poisson rouge. Ce qui est pas folichon qu’on se le dise…

Le problème c’est que si tu comptes utiliser ton blog pour booster ton activité ou que tu souhaites le monétiser, la plupart des articles que tu vas lire vont t’expliquer que tu dois « générer des leads ».

Ok mais je clique où ?

Try again

Bon crois le ou non. J’ai dû refaire une recherche en écrivant cet article pour être sûre de mon coup. #Quiche

Un lead donc, est le nom donné à un visiteur lambda de ton site et qui va devenir… un abonné/contact de ta mailing list !!! TADAAA ! Comment ça t’as toujours pas pigé ? Bienvenue dans ma tête il y a quelques mois (ou quelques minutes).

Donc le lead c’est juste la personne qui rentre son mail pour rejoindre ta liste d’abonnés, grâce à un CTA. Heyyyy ! Utile la première définition ! Voilà tout simplement. Lead… le truc survendu !

Et quand il commencera à cliquer sur d’autres liens que tu lui proposeras dans tes mails type, programmes gratuits ou payants, demande de rendez-vous, descriptif produit etc, il deviendra : un prospect. (Affreux ce mot je trouve).

LANDING PAGE 

Après à peine deux semaines à mon compte, un client me téléphone :

T’as déjà fait des landing page ? (ouais agence de com’ on se tutoie direct, on est trop pote !)

Moi : Oui bien sûr !

Lui : C’est quoi ce bruit ?

Moi qui Google « Landing page ». Pourquoi c’est un problème ?

Évidemment j’exagère. Mais bref, je ne voyais pas trop l’idée quoi. Donc, la landing page, aussi nommée page d’atterrissage, c’est une page spécialement créée pour « générer des leads ! ». Si certaines regardent le Burger Quizz, dites-vous qu’à chaque fois que j’écris « générer des leads » j’ai la voix de Bruno Salomone qui dit « Jeep Renegade ! ». Impossible de trouver une vidéo avec juste cet extrait, désolée…

La landing page donc, présente une offre marketing spécifique (service, e-book, webinaire, appel gratuit, etc.) et contient un formulaire d’inscription. Souvent il s’agit de proposer une prise de rendez-vous ou un produit gratuit. Et vuola ! Comme on dit en Ritalie !

THANK YOU PAGE 

Le français c’est has been laisse tomber. Donc tu l’auras compris c’est la page de remerciement, qui suit l’inscription à une newsletter (Oui oui je sais que je t’ai dit de ne pas utiliser ce terme !).

À lire également : Pourquoi personne ne s’inscrit à ta newsletter ?

Au passage, ne perdons pas une occasion de filer un conseil : pense bien à dire à tes nouveaux inscrits de consulter leur boîte « promotions » ou « spam ». Parfois ton mail de confirmation part par là-bas.

PERSONA

Oui ok le marketing m’a eu sur ce coup. Moi aussi je te bassine avec ça. Je plaide coupable. Mais en même temps, des fois ils ont raison les mecs. Bref, le persona est ton client idéal. Même si ça aussi, c’est pourri comme terme. Tu vas pas te rouler dans les pâquerettes avec lui non plus ! Bon. C’est ta cible quoi. Ton lectorat, tes clients potentiels, ceux avec qui tu voudrais travailler. Bien les définir est fondamental pour mener les bonnes actions. Loi de Pareto baby !

Loi de Pareto : 20% de tes actions concentrent 80% de tes résultats

Un persona doit être une vraie personne. Tu dois être capable de formuler avec simplicité quelle solution tu peux apporter à son problème. Et si tu veux une feuille de travail sympa pour construire le tien, tu peux rejoindre le club et accéder à la bibliothèque de ressources !



Le doux monde de la stratégie marketing- Chapitre 2

Pour un repas animé !

MARKETING AUTOMATION

Ça, ça peut te concerner directement. Hein ?? Je crois pas non ! Si tu vas voir ! Ce concept fait référence à l’automatisation de plusieurs tâches. Leur objectif : améliorer la relation avec tes abonnés (leads… beurk !).

En gros, il s’agit ni plus ni moins que de la mise en place de séquences de mails envoyées automatiquement. Quand l’abonné rejoint un groupe ou fait une action précise. On appelle aussi ça un workflow. Je t’en ai d’ailleurs parlé dans le tutoriel sur MailerLite.

À lire : MailerLite : comment créer des formulaires et newsletters en 5 minutes #TUTO

Cela peut être très utile, notamment pour envoyer un mail de bienvenue automatique ou si tu crées une séquence de mails autour d’un sujet et que tu veux que tes nouveaux abonnés les reçoivent automatiquement par exemple.



INBOUND MARKETING 

Aussi nommé : « Quand le marketing t’apprend la vie ».

Donc en gros c’est le mea culpa des marketeurs. Les gars se sont rendus compte que bombarder les gens de messages et de trucs qui clignotent, après avoir récupéré ton mail auprès de personnes peu recommandables qui les ont marchandés… bah ça craint un peu en fait.

Du coup, ils ont activé le mode Chat Potté et ont réalisé qu’il valait mieux donner avant de prendre. Voilà ! C’était l’inbound marketing avec la complicité d’Habib de Kaboul Kitchen ! Tu restes sur ta faim ? (Pas fait exprès le jeu de mot pourri).

Bon faisons simple : l’idée est donc de créer du contenu vraiment utile, d’offrir des produits gratuits de qualité pour engendrer une vraie confiance. Et permettre un passage à l’action plus simple. Au lieu d’abdiquer en mode « Ok, prenez mon portefeuille et fichez moi la paix ! », tu as envie d’acheter parce que tu kiffes déjà la personne ou la marque !

TUNNEL DE VENTE

Le terme qui m’angoisse à chaque fois que je le lis. Alors, pour te faire une idée (et une fois qu’on a exclu la théorie du train fantôme ou d’un truc de ce genre), le tunnel de vente, c’est le chemin qui amène un « lead » vers l’achat.

Le funnel comme disent les ricains, est généralement composé d’une série de mails qui visent à t’amener progressivement à acheter un produit, en te fournissant assez d’éléments pour te décider (et te convaincre). Il ne faut pas y voir le mal mais ce nom quoi ! Et tu connais l’alternative ? Un entonnoir de vente ! Creepy !

TOFU / MOFU / BOFU

My favorite !

Franchement, le jour où j’ai vu ça, j’ai encore un peu plus perdu foi en l’humanité ! Mais sérieusement quoi ! Quand bien même ça parlerait de bouffe… du tofu ! Merci j’en salive d’avance…

Donc on utilise ces trois abréviations pour parler des différentes étapes du tunnel de vente (aaahhhh !)

TOFU 

Top of the funnel. Quand l’abonné rejoint ta liste quoi.

MOFU 

Middle of the funnel. Lorsqu’il cherche plus d’informations. C’est le moment d’avancer tes solutions et de montrer en quoi tu vas pouvoir l’aider.

BOFU (sérieusement…) 

Bottom of the funnel. Dernière étape de l’entonnoir, le moment où ton prospect est prêt à faire un achat rapidement.

Compréhension des comportements- Chapitre 3

Vous prendrez bien un dessert ?

KPI 

La revoilà !!! D’ailleurs je t’ai pas dit mais pour l’anecdote ce fameux client potentiel n’a jamais trouvé de rédacteurs à son goût ! Il m’a réécrit 6 mois plus tard, désespéré. Tant pis pour toi mon gars ! Bouffe tes metriksssss. Et le pire c’est qu’il a dit KPI comme un français. Alors que tout le monde dit KÈ PI AÏE ! #looser

Donc ça veut dire quoi au final ? Et NON je t’arrête tout de suite ! Ce n’est pas un groupe de K-Pop ! Il s’agit de l’acronyme pour Key Performance Indicator. Bon, on va arrêter de se la péter 2 minutes, on est entre nous ! Ce sont juste tes stats ! Tous les éléments clés fournis par ton Google Analytics chéri ! (Oui j’entretiens une relation ambigüe à Google je dois bien le reconnaître. À la fois mon boss quelque part, celui grâce à qui je peux kiffer la life en travaillant à mon compte, et le vilain qui fait la pluie le beau temps. Ah Google tu me troubles !). Bref on s’égare !

Les KPI sont donc les informations clés à prendre en compte pour mesurer la performance de ton site, de tes articles, de ton mailing ou de n’importe quelle action marketing que tu souhaites mener. Taux de rebond (bah oui hein ! Je savais de quoi je parlais haha !), acquisition, comportement, nombre de visiteurs qui reviennent sur ton site, durées des sessions etc. Je t’ai déjà dit que je détaillais ça dans l’ebook « 7 secrets pour un blog vraiment lu ? »

METRICS

Bah les métriques (en français s’il vous plaît), c’est pareil en fait. Simplement les KPI c’est un groupe de métriques quoi. Une métrique peut être :

  • Le taux de rebond
  • Taux de clic
  • Taux d’ouverture d’un mail
  • Etc

TAUX DE CONVERSION 

C’est le ratio entre le nombre de personnes qui se sont inscrites à un de tes formulaires ou landing page et celles qui ont visité la page sans passer à l’action. Qui n’ont pas cliqué sur le CTA et où tu n’as pas « généré des leaaaaddsss » #JeepRenegade !

RANKING

Dans la série, fallait-il garder l’anglais ? Il s’agit de ton classement dans les résultats naturels de Google. Par résultats naturels (ou organique), j’entends : le classement obtenu sans payer de la pub.

SERP

Tu sens la fin de soirée approcher ? Le SERP c’est l’acronyme de search engine resultat page. Oui tu l’auras compris la page de résultats Google. Les mecs savent plus quoi inventer je te jure !

TEST A/B 

Je finirai là dessus car si tu as une liste d’abonnés ou que tu veux en démarrer une, tu risque de voir traîner ce A/B. À ne pas confondre bien sûr avec AB Productions… ah ! Premiers Baisers !


L’A/B testing consiste à tester deux versions différentes d’une même action. Deux versions d’une landing page, de l’objet ou du design d’un mail, d’une page web, etc. Cela te permet de déterminer laquelle marche le mieux. On compare le nombre de clics, de téléchargements, de prise de contacts etc. selon l’action attendue. Quasiment tous les auto-répondeurs te propose de mener des campagnes de tests A/B. Mais ça vaut aussi pour la pub Facebook par exemple. Dans tous les cas, il paraît que c’est utile… Je ne te cacherai rien, je n’ai jamais essayé ! Arf ! On a encore du chemin à faire petit scarabée avant d’avoir le droit au digeo !

Rentrez bien !

Voilà. Ne me remercie pas. Je suis tellement ravie d’avoir remplie ta tête de tout ce vocabulaire savant ! Tu vas être la star de ta prochaine soirée entre potes ! Grosse ambiance ! « Hey les gars ! On se fait un petit tunnel de vente !! Venez c’est rigolo ! ». « Générer des leads, générer des leads ohé ohé » <= Sur la mélodie du Bal Masqué si tu ne l’avais pas. Allez stop ! Interro lundi ! 🙂

Dis moi tout, tu connaissais certains de ces mots doux ? D’autres termes chelou te posent question ?



À lire également


Charlène

100 idées à la seconde, de la musique dans la tête, de la passion dans le sang. Expat, maman, multipot, web entrepreneuse je crois que la vie n'est faite que de nouvelles chances et je compte bien te le prouver !

4 Commentaires

  1. TOFU, MOFU, BOFU… Sérieusement ? Trop d’acronymes tue l’acronyme. J’espère qu’un jour tous ces pros du marketing s’en rendront compte.

    Superbe article comme d’habitude !

    1. Haahhah ! Oui, j’ai halluciné le jour où j’ai découvert ça. Ils n’ont pas de limites ! C’est assez hallucinant d’ailleurs, je suis sûre que les mecs sont super fiers d’eux en plus ! Merci beaucoup pour ton commentaire en tout cas. Comme toujours, il fait chaud au coeur <3

  2. Ouais, je suis un peu comme toi. J’ai l’impression qu’on met des big word pour des truc qui sont simple en fait. C’est un peu de la masturbation intellectuelle pour moi. (Oui, de bon lundi matin, je t’ai casé « masturbation intellectuelle » dans mon commentaire, comme ça, sans prévenir).
    Bonne semaine ! =D

    1. Haha tu m’étonnes ! C’est complètement de la masturbation intellectuelle ! 😀 Bonne semaine à toi aussi !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

324 Partages
Partagez
Tweetez
Enregistrer
Partagez