Gagner de l’argent avec l’affiliation (pour les nulles)

As-tu déjà entendu parler d’affiliation ? Cette méthode permettant d’obtenir des revenus complémentaires en monétisant son blog ou en étant active sur les réseaux sociaux ?

A) Oui tu vois bien l’idée. B) Oui mais tu ne comprends pas bien. C) Non, nope, nada nachos ou D, la réponse D. Ok petit scarabée. Je te propose aujourd’hui de reprendre les bases de l’affiliation pour comprendre en quoi cela consiste, comment ça marche et comment tu peux gagner de l’argent avec cette méthode. Go !

Qu’est-ce que l’affiliation ?

L’affiliation permet de gagner sa vie sur internet grâce à son blog ou via les réseaux sociaux, en recommandant des produits ou des services à son lectorat. Par le biais d’un lien dit « affilié », tu touches une commission à chaque fois que quelqu’un achète par ton intermédiaire.

L’affiliation c’est la réunion Tupperware 2.0

Générer des revenus passifs avec l’affiliation

Revenus passifs ? Hein ? Du calme. Je t’explique le concept et l’objectif, ensuite je vais te parler valeur et honnêteté.

Donc, l’affiliation présente un avantage majeur : tu n’es pas productrice du bien que tu vends. Tu adores les sacs de voyage d’une marque en particulier ? Tu peux toucher une commission sur ses ventes sans devoir, toi, créer tes sacs et les vendre.

Alors bien sûr, il est important de comprendre qu’il y a un ratio prix de vente/commission à prendre en considération pour que le jeu en vaille la chandelle.

L’objectif de tout cela étant de te permettre d’obtenir des revenus passifs, à savoir qui se créent « tous seuls », sans que tu aies besoin de travailler H24. Et tu conviendras que pour organiser ton temps de travail ou garder un bon équilibre vie professionnelle / vie personnelle, c’est alléchant.

Monter un business sans effort ?

Bip. NON. Try again. Je ne suis pas entrain de te parler d’une méthode miracle secrète et bien gardée. Ni d’une grosse arnaque pour entourlouper tout le monde et ne plus avoir un seul ami. Pour pouvoir engendrer des revenus avec l’affiliation, cela suppose d’avoir une audience importante (sur les réseaux sociaux ou sur ton blog). Ce qui signifie : avoir de la valeur ajoutée dans ce que tu fais. Et ça, ça prend du temps.

À lire : Comment trouver une bonne idée de business ?

Offrir des articles de qualité à tes lecteurs. Créer de l’engagement dans ta communauté sur les réseaux sociaux, ne sont pas des choses qui arrivent en un claquement de doigt. Écrire des articles qui se référencent bien dans les moteurs de recherche, en maîtrisant notamment la rédaction web, sont autant d’éléments qui t’aideront à atteindre ton but.

Ma philosophie

Selon moi, l’affiliation doit être pratiquée de manière éthique et authentique. Qu’est-ce que ça veut dire ? Qu’à mon sens, les liens affiliés ne devraient porter que sur des services ou produits que l’on connaît bien. Soit pour les avoir testés soi-même, soit pour leur popularité ou la recommandation faite par des gens de confiance.

C’est le seul moyen d’apporter une vraie valeur à tes lecteurs tout en restant intègre. Sans quoi, tu ne vaudras pas mieux qu’un marchand de tapis commis-voyageur.

L’affiliation ne doit pas être perçue comme un but mais comme un moyen.

Il n’y a rien de mal à vouloir monétiser son blog ou sa popularité sur les réseaux sociaux. Les influenceurs vivent en grande partie de l’affiliation. Mais je pense qu’une activité ne peut pas être créée uniquement dans ce but. Il faut avoir à coeur de partager et d’apporter de la valeur à ses lecteurs. D’être dans une thématique qui nous fait vibrer. L’affiliation « choisie » entre alors en jeu et devient un moyen de financer les heures investies dans la création d’articles pertinents, de guides, de vidéos etc et par ricochet, un complément de revenus qui peut s’avérer non négligeable.

Faut-il un blog pour vivre de l’affiliation ?

Oui et non. Disons que tout dépend si tu vois ça comme un moyen d’arrondir tes fins de mois ou comme un véritable levier pour te créer un salaire. Dans le premier cas, un compte très actif et assez populaire sur les réseaux sociaux peut suffire.

Mais comprend bien une chose : le blog c’est la vie. (Ah oui, je te l’ai déjà dis en fait !). Parce que c’est ton canal de communication privilégié, basé sur ta liberté de ton, tes préférences éditoriales, ton éthique, etc.

À lire : Voilà pourquoi tu dois avoir un blog en 2019

Par ailleurs, d’un point de vue stratégique. Un article de blog va se référencer dans les moteurs de recherche et ainsi durer dans le temps. C’est pourquoi, selon moi, à terme, un blog est toujours la clé pour créer une activité durable sur internet.

Comment faire de l’affiliation quand on n’y connaît rien ?

Plusieurs articles existent et t’aideront à y voir plus clair. Néanmoins, je ne saurais que trop te recommander la formation Les Reines de l’Affiliation créée par Emma du site Ambitions Féminines. Maman au foyer puis rédactrice web avant de se lancer dans l’affiliation et le blogging, Emma est une touche à tout qui réussi.

J’ai suivi sa formation car je connaissais le principe de l’affiliation, sans vraiment tout maîtriser. Les vidéos sont super bien faites et j’ai tout suivi en faisant mon repassage. C’est te dire comme c’est accessible. En plus de bien détailler chaque étape et de t’expliquer les stratégies à mener, que tu aies un blog ou non, Emma te fournit un liste importante de liens affilés « fiables » et te donne les clés avec précision pour créer d’autres partenariats et rejoindre des programmes d’affiliation.

Par ailleurs, on accède dès l’inscription à un groupe privé Facebook et What’s App où elle partage régulièrement des astuces pour améliorer son positionnement, des éléments d’autres formations intéressantes, des stratégies. Bref.

Tu l’auras compris, je suis vraiment très contente de mon investissement et conseille Les Reines de l’affiliation les yeux fermés.

En attendant de décider si oui ou non, l’affiliation est faite pour toi, tu peux accéder à son cours gratuit avec une vidéo et des conseils par email.

J’espère que c’est un peu plus clair pour toi à présent. Si tu as la moindre question n’hésite pas à me contacter via la page dédiée ! Tu peux aussi nous rejoindre sur le groupe Facebook Trouver sa voie : partage, entraide, ressources.

Le principe te plaît mais tu te demandes bien de quoi tu pourrais parler ? Inscris toi à ma formation gratuite « Comment trouver une idée de business qui cartonne ? ». Ce cours de 4 vidéos va te permettre de procéder de manière méthodique pour trouver une idée viable, qui a du potentiel et qui te ressemble. À tout de suite 🙂

Articles liés

Comment trouver une bonne idée de business ?

11 idées de travail à domicile sur internet

Voilà pourquoi tu dois avoir un blog en 2019

Comment changer de vie : le web à la rescousse

Je déteste mon travail : on fait comment ?

De mère au foyer à entrepreneuse épanouie en 6 mois


Charlène

100 idées à la seconde, de la musique dans la tête, de la passion dans le sang. Expat, maman, multipot, web entrepreneuse je crois que la vie n'est faite que de nouvelles chances et je compte bien te le prouver !

2 Commentaires

  1. Merci pour cet article très intéressant. Ainsi que ton blog que je viens de parcourir et sur lequel je vais revenir… Je n’ai pas trouvé un article qui m’intéresserait bien : en tant que (future, petite, nouvelle, choisi ta proposition) marque, comment travailler avec des influenceurs /ambassadeurs ? Envisages tu d’en faire un ?

    1. Hello Cécile ! Merci beaucoup pour ton commentaire ! Ta suggestion est très intéressante et c’est une question que j’ai déjà abordé pour des clients. Je n’avais pas forcément pensé à écrire un article dessus mais pourquoi pas, il y a matière à creuser la question ! Je vais mettre ça dans ma boîte à idées ! N’hésite pas à rejoindre le club en tout cas pour avoir d’autres conseils en matière de communication/visibilité 🙂 À très bientôt !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

202 Partages
Partagez
Tweetez
Enregistrer
Partagez