Communication orale : 5 conseils pour poser sa voix
communication orale

Date

Aujourd’hui, je te propose de parler d’un sujet qui me passionne : comment poser sa voix. Quand on parle de business, on se concentre beaucoup sur les stratégies et sur le marketing de contenu, mais on oublie trop souvent de mentionner l’importance de la communication orale. C’est pourtant essentiel pour véhiculer son message que ce soit pendant l’enregistrement d’un podcast, d’une vidéo ou encore d’une story sur Instagram par exemple. Je vais donc te livrer 5 conseils pour mieux gérer ton débit de parole, tes intonations, ta respiration et être plus à l’aise quand tu communiques à l’oral.

1- Apprendre à maîtriser sa respiration

En tant que comédienne, tu imagines bien que j’ai beaucoup appris sur le sujet. Et une des choses que j’ai très vite compris, c’est que notre voix n’est pas définie. Elle peut en effet osciller entre plusieurs tonalités. Parler, c’est respirer et faire vibrer nos cordes vocales avec l’air que l’on projette depuis notre ventre.

Pour poser sa voix, il faut donc commencer par apprendre à respirer !

Vendre avec fluidité et communiquer avec aisance ?

Télécharge le workbook qui te détaille les 7 étapes à suivre pour libérer ta communication et vendre sans te dénaturer.

Ma mère, qui était ma prof de théâtre lorsque j’étais ado, nous avait proposé lors d’un atelier, de réaliser un exercice qui s’est finalement révélé extrêmement marquant. Nous devions réaliser une impro dont le thème était : 

« Vous êtes dans le désert, vous êtes perdu et vous n’avez plus d’eau. Par miracle, vous trouvez une oasis ».

Nous avons tous été mis en échec dans notre interprétation, mais nous n’arrivions pas à comprendre pourquoi. Puis, en fin de séance, quelqu’un est passé et a réussi à nous transmettre les bonnes émotions. La différence ? Il avait beaucoup plus respiré que nous.

De notre côté, nous vivions la joie de pouvoir enfin nous abreuver, mais nous avions oublié que nous n’avions pas bu depuis des heures ! Dans cet exercice, nous aurions dû vivre une phase de respiration intense, presque d’incrédulité.

La respiration est la base de notre vie au quotidien, mais aussi de la manière dont on s’exprime.

Pour mieux maîtriser ta voix et te sentir plus à l’aise quand tu communiques à l’oral, je te conseille de :

  • Prendre une grande inspiration avant de te lancer pour ne pas bloquer ton souffle
  • Bâiller 2 ou 3 fois pour décontracter ta mâchoire
  • Ouvrir grand tes épaules et te tenir droite.

2- Communication orale : se mettre dans la peau de son personnage

Le deuxième conseil que je veux de te donner pour être plus à l’aise lorsque tu t’exprimes à l’oral, c’est de te mettre dans la peau de ton personnage.

Il y a une distinction à faire entre toi et ton entreprise. Quand on fait du Personal Branding, c’est-à-dire que l’on fait de soi sa propre marque, il y a une limite. On est toujours plus ou moins dans un rôle et c’est parfait, sinon il n’y aurait plus de frontières entre le personnel et le professionnel. Le simple fait de parler en public, et même parler tout seul lors de l’enregistrement d’un podcast ou d’une vidéo, c’est déjà être dans la peau de son personnage.

Donc, si tu arrives à trouver les contours de ton personnage d’entrepreneuse, il deviendra plus simple de quitter tes inhibitions. Ce sera alors une version un peu plus extravertie, plus à l’aise et plus assumée de toi-même qui facilitera grandement ta communication orale.

Tu dois penser ta communication orale comme un spectacle, une entrée en scène.

3- Penser à la portée de son message

Mon troisième conseil pour mieux poser sa voix est d’oublier de penser “client”, mais plutôt “message”. Lorsque l’on construit son script, on peut avoir tendance à se demander si :

  • ce que l’on dit va résonner chez nos clients ;
  • notre message est pertinent ;
  • ce dernier répond vraiment à une problématique ;
  • nous ciblons bien notre client idéal…

Tout ça nous pollue énormément. Or, si tu penses davantage à ton message qu’au profil de ton client idéal, tout ton corps va vibrer différemment.

Lorsque tu te concentres sur ce que tu veux donner, tu vas être habitée par ce que tu seras en train de partager et tu ne seras plus dans le cérébral, mais dans le ressenti.

  • tu vas bouger différemment ;
  • ton visage ne va plus avoir les mêmes traits ;
  • tu vas poser ta voix d’une autre manière.

Écoute tes sensations et reviens à ce que tu incarnes pleinement. Oublie les clients, pense au message que tu veux transmettre et tu sentiras que le chemin pour le véhiculer sera plus simple.

4- Comprendre comment contrôler votre voix

Mon quatrième conseil est de comprendre comment ta voix oscille en fonction de ta posture. Si tu es étriquée par exemple, ou en train de serrer tes mains, que tu as les épaules rentrées, en somme que le stress gagne du terrain, ton souffle va devenir plus court.

Pour que ta voix, ton intonation, soit en harmonie avec le reste de ton corps et qu’elle fasse partie intégrante de toi :

  • ancre tes pieds au sol ;
  • laisse circuler l’air qui navigue dans ton ventre ;
  • ouvre tes épaules.

On a toutes cette tendance à ne pas aimer notre voix. Ce qui est compréhensible ! S’entendre c’est quelque chose de compliqué, puisque l’on s’entend palabrer de l’intérieur. Or, cela résonne différemment lorsque l’on écoute ses facéties vocales sur une bande-son.

Finalement, ta voix est totalement liée au reste de ton corps. Si tu comprends que ton timbre, ta tonalité, évoluent en fonction de ta posture, cela te donne une perspective différente sur la manière de les gérer.

Quand je vivais en Italie, c’était une grande frustration pour moi. Devoir parler dans une langue étrangère pour faire des démarches administratives, par exemple, était délicat. J’avais une inhibition très importante du fait de mon accent francese. Ce qui faisait que l’on ne m’entendait pas et que je devais donc parler encore plus fort. Je le vivais très mal, comme tu peux l’imaginer. Paradoxalement, c’est finalement ce qui m’a aidé à me libérer.

On revient donc à cette idée que lorsque l’on s’ancre au sol et que l’on évacue son stress, on s’ouvre et on laisse circuler l’air pour être plus audible par son public.

Pour apprivoiser cette idée, commence par mettre ta main sur ton ventre. Écoute ta respiration, ressens son mouvement jusqu’en dessous des poumons. Apprends à maîtriser le flux aérien qui te traverse. Au début, tu vas peut-être devoir réfléchir à tes gestes. Puis, viendra le moment où tu sentiras que le mouvement est fluide.

5- Comment utiliser son corps pour contrôler sa voix

Mon dernier conseil, c’est de comprendre que ton corps est ton ami. La communication est un acte global qui permet de transmettre un message, une information. Lorsque l’on vit ses propos, tout s’anime dans notre corps. C’est la fameuse communication non verbale.

Si je prends l’exemple des Italiens, ils ont bien souvent une voix puissante et posée. C’est probablement parce qu’ils ont ce côté théâtral, ce don d’être désinhibé dans leurs gestes et dans leurs paroles. Ce sont d’ailleurs souvent d’excellents chanteurs d’opéra.

Pour aboutir à une telle aisance, commence par incarner ce que tu es en train de dire et ne te regardes pas parler. Pense en priorité aux bénéfices que vont apporter tes paroles à ton auditoire. Évidemment, les débuts ne sont pas parfaits, tu vas devoir t’exercer. Petit à petit, tu vas mieux contrôler tes gestes et ton corps et développer une communication orale plus fluide.

Quand j’étais ado, j’étais maladroite. J’avais du mal à contrôler mes mains et ça finissait souvent en catastrophe. Ce qui m’a aidé, c’était de porter des bijoux. J’avais l’impression de mieux maîtriser mes gestes et mes mouvements.

En finalité, j’aime à penser que, parfois, être à l’aise quand on communique à l’oral passe aussi par une phase de construction, d’ajustements et d’un peu de création. Cela nous aide à faire le tri, à retrouver notre propre vérité et un état dans lequel on est vraiment à l’aise.

Si ce sujet te passionne autant que moi, inscris-toi à la liste d’attente pour participer à mon programme « Haut et Fort » ! J’ai vraiment envie de t’aider à incarner ton message à tous les niveaux.

En définitive rappelle toi que la communication orale passe aussi par le corps et la voix, notamment dans le cas d’un business en ligne où la vidéo et l’image ont une place prépondérante. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous aimerez aussi
articles