Il y a trop de concurrence ? C’est parce que tu prends le problème à l’envers !

S’il y a bien un sujet qui taraude nombre d’entrepreneurs, c’est la concurrence. Comment se démarquer ? Comment montrer à son audience que ce que l’on fait est unique ? Que non, tu n’es pas coach parce que c’est dans l’air du temps. Que oui, tes patrons pour poupées sont vraiment meilleurs que ceux du bric à brac du coin de la rue, que ta formation est vraiiiiment hors du commun, etc ? Et plus encore, comment le faire, sans passer pour un marchand de tapis ?

Si tu as l’impression que tout a été fait, que la concurrence est trop rude, c’est juste que tu ne prends pas le problème du bon côté !

mieux vendre malgré la concurrence

Rien n’est jamais unique

Hormis peut être une Tesla dans l’espace ? Plus sérieusement, tu n’es pas entrain de créer une innovation top secrète qui va révolutionner la face du monde. Par contre, tu as une offre qui peut impacter positivement la vie des gens. Et entre nous, c’est déjà hyper bien !

D’ailleurs, si tu réfléchis bien, il n’y a pas grand chose d’unique. Le pays croule sous les boulangeries, charcuteries, traiteurs, fromageries. Pourtant tous les jours de nouvelles enseignes ouvrent…

Qu’est-ce qui fait que tu vas acheter ton pain à un endroit plutôt qu’à un autre ? Bien souvent, la qualité du produit, le service, parfois le choix, mais pas nécessairement. Ce qui compte c’est l’expérience « client ». Si tu entres dans une boutique glauque, qui sent mauvais, si on te reçoit mal ou que le produit n’a pas l’air bien emballant, tu passes ton chemin.

Transforme tes abonnés en clients !

Une leçon par jour. Pendant 7 jours. Pour passionner tes abonnés sans te dénaturer et fluidifier tes ventes.

En ligne c’est pareil. Il y a la première impression, le design de ton site. Et puis derrière, il y a surtout il y a ce que tu proposes. La qualité de ton contenu. Et ça, c’est de loin le plus important.

Parce qu’une boulangerie ou une charcuterie, peuvent avoir l’air top et faire envie. Mais si la nourriture n’est pas bonne tu ne reviendras pas. Et ton objectif, ce n’est pas de faire des « coups ». Mais plutôt de fidéliser ton audience pour obtenir des ventes fluides et régulières.

Le bon message, aux bonnes personnes

La concurrence est un concept assez flou si on réfléchit bien. Se démarquer de la concurrence ça veut dire quoi ? Dire quelque chose qui n’a jamais été dit ? Faire quelque chose qui n’a jamais été fait ?

Non. Se démarquer c’est avant tout transmettre un message que l’on retient, aux bonnes personnes. Imaginons que tu sois coach business. Tu n’es pas seule sur le coup, on est d’accord.

On peut aussi se dire que si ce service existe, c’est qu’il y a une demande. Mais tu ne vas sans doute pas t’intéresser à l’ensemble du marché. Peut être que toi ton truc ce sont les néo-preneurs, les mampreneurs ou au contraire des entrepreneurs déjà bien installés qui veulent passer un cran au dessus etc.

D’emblée, tu es donc en concurrence avec moins de monde. Mais ce n’est pas tout !

Ton expérience, ton propre vécu font que tu as sans doute une manière bien à toi de voir les choses. Une méthodologie propre, que tu tais peut-être, de peur qu’elle ne colle pas aux standards. Pourtant, elle est là, la clé de la différence.

Et une fois que tu commences à cultiver cette différence, il devient beaucoup plus facile de se démarquer. Si tu parles d’un problème spécifique à ta cible, avec ton coeur et ton histoire, tu as bien plus de chances de marquer les esprits qu’en servant une sauce généraliste lue et relue.

À lire également : Storytelling : 3 exercices pour apprendre à parler de soi

La quête de l’originalité ou l’erreur de curseur

On me dit souvent : « Mais Charlène : comment faire pour être originale ? Tout a été dit ! Tout a été fait ! ». Jusqu’à preuve du contraire, on n’a toujours pas intégré à Alexa et autres robots une fonction « mettre la couette, dans la housse à ma place » et ça, ça manque cruellement à l’humanité tu peux me croire ! Sérieusement, tant d’évolution et de technologie et on doit encore se débattre avec ce duvet démesuré en agrippant les coins comme un contorsionniste ! (Que personne ne me parle de la méthode du burrito !J’ai essayé, ça ne marche pas !). Bref, on disait quoi ?

Ah oui ! Comment être originale ? En commençant par ne pas chercher à l’être j’ai envie de te dire ! On a souvent l’impression qu’il faut aller chercher très loin, alors que la réponse est très (très) près. Peut-on faire plus unique que soi-même ? As-tu souvent lu un article qui te donne un conseil webmarketing en même temps qu’il t’offre un débat sur la corvée de la housse de couette ? Non, parce que c’est ma touche perso, mon univers. D’autres t’emmèneront sur d’autres terrains, d’autres aspects qui constituent leur monde. Dans tous les cas, la porte d’entrée vers l’originalité est là : dans ce qui constitue ta personnalité.

Pars toujours de ton monde et cherche à connecter cet univers, aux problématiques de ton audience. C’est comme ça que tu vas pouvoir amener tes lecteurs à mieux t’identifier et à connecter avec toi. 

Le problème n’est pas quoi mais qui

Quand on pense concurrence, on pense offre. Trop de personnes font ce que je fais. Et c’est là le coeur du problème. Car la question n’est pas ce qu’ils font. La question est : qui sont-ils ? Personne ne devrait faire ce que tu fais. Ton offre est le parfait combo de toi et des besoins de ta cible. Et pour permettre à ton audience de s’en rendre compte, rien de tel que de développer un lien fort, qui lui laissera le temps de découvrir qui tu es et pourquoi tu es unique en ton genre. 

Comment réaliser ce petit miracle (qui n’en est pas un je te rassure !) ? Grâce à ta « newsletter ». Et c’est exactement ce que je t’explique dans la formation offerte 7 jours pour des mails captivants. Je t’invite à la découvrir, si tu as envie de mieux utiliser tes mails pour les transformer en un outil de communication puissant, exprimer ta personnalité et présenter ton offre de manière authentique et fluide, sans avoir l’air d’être la relou de service. (« Mangez-moi mangez-moi mangez-moi ». Me demande pas pourquoi ça me fait penser à ça, c’est comme ça. Désolée si maintenant tu l’as dans la tête 🙂 ). 

Je te dis à très vite ! Et n’hésite pas à partager tes questions en commentaires !

Charlène

100 idées à la seconde, de la musique dans la tête, de la passion dans le sang. Expat, maman, webentrepreneuse, j'accompagne les entrepreneuses passionnées à vendre leur produit de manière éthique et authentique, en restant 100% elles-mêmes !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

80 Partages
Partagez
Tweetez
Enregistrer
Partagez