Comment changer de vie : le web à la rescousse

Ça vous démange pas vrai ? Tout quitter, job, enfants dans les jupons du soir au matin. Oh allez ne faites pas semblant les filles. C’est normal. Moi aussi j’ai nourri ce rêve. Et un jour, j’ai décidé de le transformer en réalité. Aujourd’hui je peux le dire, j’ai changé de vie. J’ai troqué un job ennuyeux à mourrir, puis une vie de desperate housewife contre un travail que j’aime, avec moi comme seule boss (je suis insupportable btw).

Comment changer de vie grâce au web ? Voici quelques idées que toi, là derrière ton écran, tu devrais considérer.

Quelles motivations à changer de vie ?

C’est bien vrai ça. Pourquoi tu veux tout plaquer d’abord ? Yeux de merlans frits, incompréhension. Catherine et Lilianne s’interrogent.

Ennui au travail

Manque d’épanouissement, absence de challenge, sentiment de ne pas faire ce qui est juste, de ne pas exploiter pleinement ses potentialités. Les raisons sont vastes mais le constat est là : le travail ennuie voire déprime.

Pour peu que, comme moi, tu aies trop douté pendant tes études, tu peux même te retrouver dans une situation complètement déconnectée de tes aptitudes réelles et de ce que tu es. Me croirez-vous mesdames si je vous dis que pendant plusieurs années mon job a été : hôtesse d’accueil. Tout ça parce qu’à force d’hésitation (et d’une intuition pas si bête que tôt ou tard, je saurai quoi faire), je n’ai pas pris les meilleures décisions en terme d’orientation.

Certaines d’entre vous ont sans doute fait des choix plus malins. Commerce, banque, RH, ou que sais-je encore. Pourtant, à la fin, ce frein est bien là. Et on ne trouve plus de sens à rien.

À lire : Je déteste mon travail : on fait comment ?

Coincée dans le cadre

Les horaires, la hiérarchie, les process. Pour toute personne arborescente, qui pense plus vite qu’elle ne respire. Pour toutes celles qui ont tellement d’idées qu’elles n’auront pas assez de 10 vies pour les réaliser, le cadre du salariat peut être très difficile à supporter. Le besoin de mettre un grand coup de pied là dedans, de construire les choses selon son propre mode de pensée devient parfois une question de survie. Et là je te confirme chère lectrice qu’il est bien temps de changer de vie !

Dépasser son statut de maman

Tu peux en avoir marre de ton job, ou être une mère au foyer qui commence à en avoir raz-le-bol de changer des couches et parler en gazouillis toute la journée. Et je sais de quoi je parle. Mon job tout nul a été ma porte de sortie après mon premier congé maternité. Et honnêtement, aussi inintéressant qu’il ait été, je l’ai aimé car il m’a remise sur les rails de la sociabilisation. Ce sentiment aussi de se créer une forme d’indépendance financière. Même si ça cassait pas trois pattes à un canard.

J’ai mené ma deuxième grossesse à moitié seule, mon homme étant déjà en contrée italienne pour son nouveau travail. Quand nous avons débarqué chez les spaghetti, number 2 avait 4 mois. Pas de crèche pendant 8 mois, un ainé à l’école seulement le matin. Là, c’est devenu vital. Comme un cri de rage : tu ne peux pas être que ça. Tu as tellement à faire, tellement à donner. Et j’ai commencé à bâtir mon activité, un bébé dans une main, une cuillère dans l’autre pour donner la purée. J’ai compris qu’il n’y avait plus une minute à perdre.

Prendre le temps de bien faire

Des réunions jusqu’à pas d’heures, des projets dont on se fout. Des enjeux qui nous importent autant que la vie d’une mouche et pourtant. Plus de temps pour rien. Bouffée par l’angoisse d’échouer, de se faire rabrouer. Même avec mon job tout pourri, je m’endormais et me réveillais dans l’angoisse que ce soit le jour de l’exercice incendie surprise. Avec la lourde responsabilité de respecter un process aux petits oignons pour évacuer un immeuble de 600 salariés.

Ridicule ? Éloquent je dirais. Comme on peut transformer un rien en un très gros problème.

Retrouver le sens des choses, prendre le temps de bien les faire. Pouvoir créer des bulles d’oxygène pour profiter de ses enfants, de son ou sa conjointe, des proches. Créer du temps de qualité. C’est ça aussi, reprendre sa vie en main.

Rebondir lors d’une expatriation

Et oui on ne le dit pas assez mais l’expatriation c’est un sacré chamboulement ! Lorsque l’on est contrainte de suivre son homme aux 4 coins du monde, on se retrouve souvent forcée de sacrifier sa carrière. La bonne nouvelle c’est que l’on peut emporter ses ambitions avec soi ! Même quand elles sont immenses.

Profiter de l’expatriation pour se créer un job qu’on aime et que l’on pourra toujours glisser dans les cartons, c’est un peu l’idéal non ?

Comment le web peut t’aider à changer de vie ?

On papote, on papote, on se raconte nos vies (surtout moi) et là tu te dis : « oui c’est moi, je me reconnais là dedans. Mais dis moi maintenant comment je fais ?!!!!!! »

Je ne te parlerai pas de méthodes miracles et improbables, ni de cursus que je ne connais pas. Si ton objectif n’est pas d’entreprendre ou que tu veux créer une activité qui n’a pas besoin d’internet, je ne suis pas la personne qualifiée pour t’aider. Par contre, si ton projet est de te dessiner une activité authentique, qui te ressemble et que tu puisses mener depuis chez toi, tu es au bon endroit.

Voici quelques idées à creuser. Et si tu penses déjà : « de toute façon je ne sais pas ce que je veux faire », sache que j’ai la solution pour toi avec le programme gratuit « 10 jours pour révéler ton potentiel ».

Gagner de l’argent avec un blog

Non, cela n’a rien d’un rêve, d’une utopie ou que sais-je ! Le blogging est un métier, un vrai. Et il est tout à fait possible de créer des revenus en écrivant, oui oui oui. Mais pas sans contrepartie. Bloguer est chronophage. Mais vraiment. Derrière un article se cachent plusieurs heures de réflexion, écriture, optimisation SEO (je vous parle de ça un peu plus loin, c’est mon travail !), partage sur les réseaux sociaux, animation de la communauté etc.

Bref, cela suppose de beaucoup s’investir, au moins au démarrage pour créer des articles pertinents et assez nombreux pour que Google vous reconnaisse. Pas de panique, je peux t’aider.

Devenir rédacteur web

C’est mon métier, du moins en partie car j’accompagne également aujourd’hui, des entrepreneurs dans leur stratégie digitale (quels contenus mettre en avant, sur quel support, identité de la marque etc.).

La rédaction web consiste à écrire toutes sortes de textes pour des sites internet. Articles de blog, pages web, fiches produits, la toile est plus vaste que le monde. Et ce pour une raison qui tient en 6 lettres : Google.

Aujourd’hui la quête ultime de tout site internet, c’est d’apparaître dans les premiers résultats du moteur de recherche le plus célèbre au monde. Et les rédacteurs web sont les messies qui peuvent rendre cela possible grâce au SEO (on y revient). Ça a l’air compliqué, ça ne l’est pas. Promis. Mais plutôt que de t’assommer avec des mots qui font genre, je préfère te renvoyer à mon article « Comment devenir rédacteur web », pour tout comprendre.

Un job idéal pour toutes celles qui sont curieuses et ont une bonne plume. On découvre tout un tas d’univers et on peut vite se faire une place quand on est sérieuse.

Faire du coaching

Le coaching a le vent en poupe. Il faut dire qu’il a ce mérite, lorsqu’il est pratiqué honnêtement, de venir de gens du cru. D’être mené par des personnes qui savent de quoi elles parlent. Et ça, j’achète !

Toi aussi tu maîtrises un sujet à fond les ballons ? Fais-en ton activité. Mêler l’expérience et le partage, c’est quand même drôlement excitant et gratifiant, non ? Et dans un monde dématérialisé, ça ne choque plus personne de parler de sa vie via Skype. Un blog pour partager ses valeurs, des réseaux sociaux actifs, une offre claire et tu as toutes les chances de cartonner.

Changer de vie en devenant graphiste

Pas besoin de savoir dessiner comme Dieu le père. Le graphisme est avant tout basé sur la créativité. Si tu regorges d’idées ou possèdes une appétence particulière pour le visuel, cette piste est à creuser !

Aujourd’hui ce qui se voit compte plus que tout. La preuve : bientôt nos réseaux sociaux et fils d’actualité ne seront plus faits que d’infographies et de vidéos. Ce job est en pleine explosion car tout le monde veut exister sur le net.

Le dropshipping

Si tu as toujours aimé joué à la marchande, le drop shipping pourrait t’intéresser. Basiquement le concept est de te transformer en intermédiaire entre des clients et un grossiste. En créant une boutique en ligne ou un blog, tu peux proposer les produits de ton fournisseur qui lui se chargera de l’envoi.

Intéressant mais pas évident. Il te faudra d’abord :

  • Trouver un fournisseur fiable et de qualité
  • Se démarquer de la concurrence
  • Dégager une marge intéressante

Comme tu peux le voir, les possibilités sont vastes (nous n’avons abordé là que quelques pistes) et il y a une place à prendre dans de nombreux domaines. Alors, il n’y a plus qu’à…

Tu aimerais te lancer mais tu n’as aucune idée de ce que tu peux faire ? 10 jours pour révéler ton potentiel est un programme gratuit que j’ai imaginé pour t’aider à mieux cerner ta personnalité et trouver ta ligne directrice. Prête ? Rejoins-nous !

Tu as changé de vie ou tu es bien décidée à le faire, racontes nous tout en commentaire !


Articles liés

Comment trouver une bonne idée de business ?

11 idées de travail à domicile sur internet

Non, ça n’ira pas mieux demain

De mère au foyer à entrepreneuse épanouie en 6 mois

Je déteste mon travail : on fait comment

Le jour où j’ai suivi mon mari à l’étranger


Charlène

100 idées à la seconde, de la musique dans la tête, de la passion dans le sang. Expat, maman, multipot, web entrepreneuse je crois que la vie n'est faite que de nouvelles chances et je compte bien te le prouver !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

6 Partages
Partagez
Tweetez
Enregistrer
Partagez